Rechercher
  • Franck CADART ELECTRICITE

Qu'est-ce qu'un électricien qui tient la route ?

Je vous présente ce qu'est concrètement le métier d'électricien. C’est un vrai métier qui demande de la rigueur, de la prudence,  et qu'il faut avoir délibérément choisi pour l’exercer correctement. Un électricien doit posséder certaines formations et compétences afin qu'il puisse exercer son métier dans le respect des normes en vigueur.


Formations et qualifications en électricité

Le CAP est le diplôme minimum obligatoire pour exercer le métier d'électricien. En fonction de ses perspectives d’évolution et de ses ambitions, le jeune électricien en formation peut aller jusqu’au Bac +2 (cela peut servir pour des chantiers très spécifiques demandant un haut niveau de qualification).

Voici les différentes formations qui permettent de déboucher sur un métier d'électricien. 

CAP

  • CAP maintenance des équipements électriques

  • CAP installation en communications et courants faibles

  • CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques. Le titulaire de ce CAP installe, met en service, entretient et répare des ouvrages électriques, principalement en basse tension. 

BAC

  • BM électricien d’équipement

  • Bac Technologique sciences et technologies industrielles, spécialité électronique

  • Bac pro maintenance des appareils et équipements ménagers et de collectivités

  • Bac pro maintenance des équipements industriels ( MEI )

  • Bac pro installations et équipements électriques

  • Bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants ( Eleec )

  • BP installations et équipements électriques ; électrotechnique option équipements et

  • installations ; installations et télécommunications

  • MC installation de matériel électronique de sécurité

  • BEP métiers de l’électrotechnique

BAC + 2

  • BTS systèmes électroniques, Electrotechnique

Compétences et connaissance de l'électricien

Les compétences d’électricien sont elles aussi nombreuses, voici les principales: 

  • lire et comprendre des plans, schémas et notices techniques

  • tracer les emplacements des appareils et le parcours des câbles

  • effectuer des connexions

  • vérifier le bon fonctionnement

  • savoir coordonner son intervention avec celle d’autres corps d’état

  • appliquer les normes de sécurité et de conformité

  • avoir le permis B

  • diagnostiquer une panne sur une installation électrique et réparer les éléments défectueux

  • fabriquer des supports et des armoires électriques

  • effectuer des travaux simples de maçonnerie

  • installer et raccorder des équipements électriques très basse tension (téléphonie, informatique, alarme incendie, ...)

  • réaliser la pose de la partie électrique des installations photovoltaïques

  • vérifier l'avancement des travaux et la conformité des réalisations

  • coordonner l'activité d'une équipe ou diriger une structure

  • utiliser d'appareils de mesure électrique (multimètre, ...)

  • connaître les techniques de soudure

Il est en votre droit de demander à l’électricien exerçant chez vous son certificat d’État ou sa carte professionnelle délivrée par la Chambre des métiers de l'artisanat, le désignant comme apte à appliquer la profession d'électricien, cela vous évitera de vous retrouver avec des branchements de mauvaise qualité, des prises défectueuses et autres fils qui dépassent.


4 vues0 commentaire